• Challenge Marilou Duringer

    Ce mardi 16 décembre notre section féminine du collège des Fontanilles se déplaçait sur les terrains de L'Olympique Valence pour le second tour du Challenge Marilou Duringer.

    Lisez ci-dessous les résumés rédigés par notre coach reporter Antoine Richon.

    Challenge Marilou Duringer


    Après avoir éliminé le Nimes Olympiques au tour précédent, nous affrontons l'OGC Nice, l'Olympique Lyonnais et le Valence Olympique.

    Premier match ce mercredi face à Nice se concluant par une défaite 2-0. Une entame de match trop tendre qui coûte cher, les azuréennes ouvrant le score dans les 5 premières minutes.
    Le reste du match est équilibré, de nombreuses occasions de part et d'autre mais les niçoises forcent la décision sur un coup franc dévié par le mur au retour des vestiaires.
    Les chauriennes frappent la barre et manque un face à face avec le gardien en seconde période. Un manque de réalisme qui fait mal, car malgré la domination technique de l OGC Nice, les occasions de scorer des Coccistes sont présentes.
    Au programme pour demain matin le match face à l Olympique de Valence et pour terminer en beauté, une confrontation face à l'ogre lyonnais qui fait figure de grand favori.

    Malgré la défaite, une grande fierté des éducateurs pour nos filles qui se sont bien battues. Il faudra, au minimum en faire autant dès demain matin, pour conserver une chance de se qualifier.

    Ce matin à 10h, deuxième match de la compétition pour nos filles de la section sportive face au PEFA de Valence. Une première mi-temps durant laquelle nous dominons les débats grâce à une maitrise collective du ballon et un pressing à la perte qui empêche notre adversaire de sortir de son camp.
    Un penalty aurait même du nous être accordé dans les premières minutes de la rencontre. Regrettable au regard de notre deuxième mi-temps.
    En effet, l'ouverture du score par Valence en début de seconde période sur une passe en profondeur qui traverse toute notre défense, fait énormément de mal à notre équipe sur le plan psychologique mais pas que... les jambes ne sont plus là, et l'équipe adverse en profite pour creuser l'écart jusqu'à compter 4 buts d'avance.
    En fin de match, Lena Ribeiro, capitaine exemplaire tout au long du tournoi, réduit le score en inscrivant un but sur corner. Maigre consolation dans un match qui paraissait à notre portée. "Attention, le foot ça va très vite" a conclut Vincent Larruy après la rencontre.

    Troisième et dernier match de la compétition hier face à l'olympique lyonnais. Une équipe qui impressionne depuis le début de la compétition en dominant de la tête et des épaules tous ses adversaires.
    Un seul objectif pour aborder ce match, se hisser à leur niveau et les faire douter le plus longtemps possible, en retrouvant les valeurs de combativité et de rigueur collective qui nous ont permis de nous qualifier.
    Chose faite en première mi-temps, avec un seul but encaissé sur un penalty accordé juste avant la pause.
    Lors du deuxième acte, les rotations de l'effectif permettent à l'ensemble des joueuses de se frotter à se qui se fait de mieux en football féminin ce qui permet au lionnes de faire enfler le score. Score final 4/0 mais toutes nos filles peuvent lever la tête et être fière de leur prestation.
    Le COC remercie l olympique de Valence et l ensemble des organisateurs de ce challenge Marilou Duringer.
    Expérience extraordinaire pour nos filles. Ce tour permettra de définir les axes de travail pour aborder le championnat UNSS de la meilleure des façons.